Déréalisation

06/04 – 05/05/2012     DAMIEN GUILLAUME  - Déréalisation

La déréalisation est un terme médical qui traduit une altération de la perception ou de l’expérience du monde extérieur qui apparaît étrange ou irréel. C’est une distanciation involontaire par rapport au monde qui nous entoure.

C’est aussi ici le contraire de la mise en scène au sens de réalisation cinématographique ou photographique. Damien Guillaume ne met jamais ses sujets en scène. Il attend que la réalité se dilue. Cela prend parfois du temps. Il cherche à surprendre le corps précisément dans les instants d’abandon – comme des interstices dans le réel.

Pour Damien Guillaume, il s’agit de déréaliser les corps en association. Les corps sont quasiment asexués. Leur sexualité est absente, ou plutôt tellement lointaine qu’elle devient intangible. Comme si l’intimité, qu’elle soit par rapport à son propre corps ou envers celui des autres, n’était qu’un leurre.

Le grain des peaux est traité comme un matériau plastique. Damien Guillaume le dévoile puis le recouvre avec des couleurs altérées. Altération de la perception, la sienne ou la nôtre.

 

 

 

http://www.damienguillaume.com/derealisation/

 

 

Né en 1978, à Besançon, Damien Guillaume vit et travaille aujourd’hui à Paris comme photographe. Après plusieurs essais photographiques réalisés dès l’adolescence, il a la chance d’être formé par un professionnel du métier à partir de 2004.

 

En 2005, il contribue à la création de la revue L’Atelier de photographie Magazine, et durant son parcours en province, il travaille sur différents ouvrages comme Besançon, Nature intime du temps co-signé avec Nedim Gürsel. En 2007, il s’installe à Paris et fonde l’agence Lubrik. Dédiée à l’art, à l’édition et à la communication, son agence travaille pour la presse, l’édition et la publicité. Il est l’auteur des photographies du livre La Turquie Biblique paru en septembre 2010 aux éditions Empreinte et de l’ouvrage Les Artisans d’Istanbul à paraître courant 2012. En parallèle à ces travaux professionnels, il poursuit sa création artistique. Sa série « Mythes Décisifs »a été exposée à plusieurs reprises à Paris.

Il a participe pour la saison 2011-2012 à la résidence photographique de l’agence révélateur à L’étoile du Nord, à Paris en prenant part à l’exposition collective «corps révélé(s)» , puis aux expositions «fenêtre sur scène» actes I et II en collaboration avec le photographe Benoît Boucherot et le metteur en scène Jacques David

En avril 2012, dans le cadre de la 21ème édition du festival Itinéraires des Photographes Voyageurs, à Bordeaux , l’Espace Saint-Rémy présentera une autre série inédite, «Natures Mortes», vision très personnelle de son séjour de 6 mois en Amérique du Sud.

Damien Guillaume est représenté par l’agence révélateur.

www.agencerevelateur.fr

Les tirages de l’exposition «déréalisation» ont été réalisés par l’Artelier VikArt, partenaire de l’exposition et partenaire de l’agence révélateur.

www.vikartstudio.com

 

 



Les commentaires sont fermés.